Nouveaux Rythmes Scolaires à l’école élémentaire : proposition des enseignants et contre-proposition du SIVOM.

Suite à notre réunion, les enseignants de l’école élémentaire proposent l’organisation d’une semaine scolaire comme défini ci-dessous :

L’idée de l’équipe enseignante est ici d’uniformiser la semaine en tenant compte de la demi-journée supplémentaire d’enseignement demandée par la réforme. Cette organisation tient donc compte des NAP (Nouvelles d’Activités Périscolaires) et des APC (Activités Pédagogiques Complémentaires) à hauteur de 45 minutes par jour pour les NAP, et d’une heure une fois par semaine pour les APC.

Face à cette proposition et celle des enseignants de l’élémentaire, le SIVOM crée une contre-proposition en gardant bien à l’esprit que les enseignants préconisent les NAP en fin de journée :

contre prop° planning elem 1 SIVOM image

Premièrement, les temps d’APC sont bien respectés à hauteur d’une heure par semaine en fin de journée. Pour les NAP, le SIVOM propose une alternance : un jour avec, un jour sans (excluant le mercredi). Cela a pour objectif de proposer des NAP de 1h30 au lieu de 45 minutes, et ainsi aborder des contenus sous une forme différente et parfois plus approfondie. D’autant que si l’activité nécessite un déplacement, il n’en sera que plus bénéfique sur un temps plus long.

D’autre part, l’utilisation des locaux sera plus évidente si les tous les élèves n’ont pas leurs NAP en même temps entre l’élémentaire et la maternelle.

Enfin, les intervenants seront davantage intéressés pour intervenir sur des temps tels que ceux-là et pourront être fidéliser car leur présence sera plus sollicitée.

Ces propositions tiennent également compte des enseignants de l’école Gustave Ribaud, qui pencheraient davantage vers la contre-proposition du SIVOM.

Pour rappel, ces décisions restent ouvertes au débat avec les enseignants jusqu’à l’envoie des propositions à l’inspection académique. Vous pouvez réagir dans les commentaires, dans le respect du travail et de l’avis de chacun. Notons également que lors d’un conseil d’école extraordinaire, les associations de parents d’élèves pourront émettre un avis sur ces articulations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *